Pour une unité de compostage artisanal à Constantine

L’utilité de création d’une unité de compostage artisanal

L’idée de création d’une unité de compostage dite « artisanale », a mûri au vu du volume et du tonnage de l’opération de désherbage qui tend à se généraliser ces dernières années à travers certains impacts de la wilaya de Constantine qu’on peut citer comme suit :

  • forêt du Mansourah
  • espaces verts et talus de l’université Mentouri, de l’université Emir Abdelkader, de la ville de Constantine…
  • produits de l’entretien des jardins publics, taille des arbres d’alignement…

Le désherbage et l’entretien des impacts ci-dessus engendre donc , une quantité importante d’herbes, bois de taille…qu’il serait inopportun d’incinérer ou d’encombrer nos décharges publiques ou le futur Centre d’enfouissement technique (CET) de Benbadis afin d’assurer à cet investissement onéreux, sa longévité.

Même nos jardins et plantations urbaines ont besoin d’être enrichis régulièrement en fumure organique d’où le compost à base de déchets des végétaux. Ce processus, s’il est adopté, c’est toute une culture de gestion de rationalité qui sera mise en place et qui concourt au développement durable et à la préservation de l’environnement.

Même, la bonne terre arable issue des travaux de terrassement pourra être récupérée et utilisée dans les projets verts.

Cette unité à créer serait sous la coupe du service des espaces verts de la commune de Constantine ou une entité commune à plusieurs APC ou à une entreprise privée selon un cahier des charges bien défini.

L’appellation de cette unité dite artisanale est bien réfléchie, car elle ne nécessitera pas d’équipements spécifiques, importés de l’étranger mais seulement d’un terrain de plus d’un hectare, hangar polyvalent, camion, tracteur, rétrochargeuse, source d’énergie, eau…

Cette unité pourra être réalisée sur le site actuel de la décharge contrôlée du 13e km route de Sétif, afin de rentabiliser cet espace après le transfert des déchets de la ville de Constantine sur le CET de Benbadis.

Aussi pour réussir ce projet, une réflexion portera sur la méthodologie à suivre dans la fabrication du compost en tenant compte de la nature des déchets, du climat et des différentes phases à suivre dans la fermentation et l’aboutissement du produit.

La mise en place de cet équipement permettra à toute structure ou citoyen de se débarrasser également dans de bonnes conditions des déchets de végétaux ou de terre végétale en sa possession. Néanmoins, ces déchets doivent être propres et dépourvus de tout corps étranger, afin que le compost produit soit garanti à son utilisation.

Cette contribution citoyenne pour la ville de Constantine et sa région concourt à l’amélioration du cadre de vie des citoyens, à la gestion rationnelle et écologique des déchets organiques, à la limitation de l’utilisation des engrais minéraux, la création de postes d’emploi durable et à l’émancipation citoyenne.

Fait à Constantine le 17 janvier 2010
par Abdelouahab Karaali

3 commentaires pour “Pour une unité de compostage artisanal à Constantine”

  1. Zoubir dit :

    Bravo pour votre initiative.
    Je souhaite tenu au courant de vos projets.

  2. anki dit :

    je vous invite a visiter se site :www.big hanna .com ,vous allez découvrir les machines de compostage, c’est un produit suédois

  3. Zoubir dit :

    Bonjour,
    Concernant le compost des déchets organiques de nos poubelles, différentes initiatives pourraient être envisagées.
    1-compost individuel pour les citoyens disposant de jardins (un trou au fond du jardin suffit),
    2-compost en bac pour les citoyens disposant une cour (bac rempli d’un peu de terre avec lombrics),
    3-compost en « pied d’immeuble » (chercher cette expression sur google). Il se développe à l’étranger. Il consiste en des bacs où les résidents jettent leurs déchets organiques. Un volontaire ou le gardien d’immeuble remue régulièrement le dessus et y verse un seau d’eau en cas de sécheresse). Tous les six mois environ, les bacs sont vidés.

Laisser un commentaire