46ème jour – Frontignan – Nîmes – 78 km

Petite étape aujourd’hui.

46 kilomètres de très belles routes, itinéraire calculé par BRouter et à suivre avec le GPS.

Cela donne vraiment envie de revenir faire du vélo dans cette région.

Ensuite 32 km, le long d’une route à circulation, pas très intéressant.

Temps plutôt froid, ce n’est pas très gênant, j’ai échappé la pluie.

Route plate, aucune difficulté.

Le canal de la Robine à Vic La Guardiole.

Le canal de la Robine à Vic La Guardiole.

Taureau à Mauguio, petite ville non loin de la Petite Camargue, ce qui explique le taureau.

Église de Mudaison.

Église de Lansargues.

Église de Uchaud.

Demain dernière épreuve :
– un premier train de Béziers à Avignon,
– un deuxième train d’Avignon à Lyon,
– un troisième train de Lyon à Nantes !

Publié dans 46-Nîmes | Marqué avec | Laisser un commentaire

43ème-44ème-45ème jour – Tanger – Tanger-Med – Sète – Frontignan

Après 3 jours de voyage, je suis de retour en France, à Frontignan, à une dizaine de kilomètres de Sète.

Lors de mon dernier article, jeudi soir, j’étais à Tanger.

Vendredi, j’ai commencé par prendre un petit-déjeuner et faire quelques courses dans la médina avant de prendre la direction de Tanger Méditerranée, le nouveau port de Tanger.

J’ai traversé un quartier du centre-ville d’où l’on a un bel aperçu sur la mer,

puis je suis passé par la très belle gare de Tanger. Démesurée ? Peut-être, mais il y avait une foule importante à attendre le train pour Casablanca.

A partir du centre de Tanger, une vue sur la mer.

La nouvelle gare TGV de Tanger, extension de l’ancienne gare dont on voit la façade à gauche.

Intérieur de la gare TGV de Tanger.

Intérieur de la gare TGV de Tanger.

Autour de la gare TGV de Tanger, les taxis couleur sable sont les « grands taxis », inter-urbains, et les bleus-verts sont les « petits taxis », urbains.

puis j’ai quitté la ville par la route de Ksar Sghir. Route très sportive avec de bonne côtes, mais de très très beaux paysages, aussi bien vers la mer que vers la campagne montagneuse.

Je me suis arrêté en haut de la première côte pour changer mon câble de dérailleur avant. Première fois en presque 30 000 km.

La plage de Tanger vue à partir de la route vers Ksar Sghir

Parc d’attraction sur la route de Ksar Sghir. De mémoire, il n’existait pas l’année dernière.

De l’autre côté du détroit de Gilbratar, l’Espagne et au bout de la pointe, c’est le rocher de Gibraltar.

Le port de Tanger Méditerranée.

A Ksar Sghir, 7-8 km avant Tanger Med, je me suis arrêté pour déjeuner d’un sandwich-frites, et compléter mon ravitaillement (eau et clémentines) pour les deux jours de bateau.

File d’attente d’embarquement. L’année dernière, vers le 20 octobre, il faisait assez froid, cette année le 8 novembre, il faisait très bon au soleil, mais l’embarquement commence à 18h à la nuit tombée. Embarquement très long, au lieu de partir à 22H, on est parti à 23h passées à cause de la longueur des contrôles de police.

Porte-container en Méditerranée.

Coucher de soleil.

Départ de Barcelone où le ferry a fait escale.

La côte en quittant Barcelone. On aperçoit des massifs enneigés.

En quittant Barcelone.

Le voyage s’est bien passé. Comme d’habitude, j’avais une couchette dans une cabine de 4. donc avec 3 Marocains.

J’ai vu deux films. L’un de SuperHéros, l’autre une comédie musicale américaine sur l’histoire du cirque Barnum que j’ai bien appréciée.

Une mer assez forte le deuxième jour, alors qu’elle était plate le premier jour.

Le bateau est arrivée un peu après 18h. Privilège du cycliste, j’étais le premier à quitter le bateau et à passer tous les contrôles.

Dimanche soir, je ne me suis pas fatigué à chercher un commerce ouvert. J’avais repéré un MacDo sur ma route pour me ravitailler.

Et après 10 kilomètres de route, de nuit, mais avec une bande cyclable, j’ai rejoint Frontignan.

Demain, j’ai une étape de 70 kilomètres pour rejoindre Nîmes et trouver un train qui devrait me ramener à Nantes mardi soir via Avignon, Lyon, Roanne, Tours. Inch’Allah !

Publié dans 43-44-45-Sète | Marqué avec | 2 commentaires

42ème jour – Rabat – Tanger – en autocar

Pas grand chose à dire aujourd’hui si ce n’est que tout c’est passé comme prévu.

Aucun problème à l’embarquement dans l’autocar. Il était au deux-tiers vide.

Borne de rechargement de smartphone à la gare CTM de Rabat !

En route, juste avant d’arriver à Tanger, nous avons eu une très très grosse averse, mais cela s’est calmé en arrivant à Tanger.

Paysage.

Paysage.

Paysage.

Paysage.

Il pleuvait encore quelques gouttes quand j’ai quitté la gare routière et j’ai mis ma cape, mais je l’ai enlevé assez vite. Par contre, j’ai du faire attention aux grosses flaques, et surtout aux éclaboussures des voitures. Pas de gros problème.

En arrivant près de mon hébergement, je suis descendu au pied de la Kasbah où j’ai mangé une excellente tajine fruits de mer, mélange poisson, calamar, crevettes. Vraiment délicieuse.

Le parc Marshan à Tanger sur le site de l’ancien stade de football. Cette porte devait être l’entrée du stade avant qu’il ne soit rasé pour être remplacé par un grand parc.

Tanger au soleil couchant vue de la terrasse de la maison qui m’héberge près du parc Marshan et de la Kasbah..

Tanger au soleil couchant vue de la terrasse de la maison qui m’héberge près du parc Marshan et de la Kasbah..

Tanger au soleil couchant vue de la terrasse de la maison qui m’héberge près du parc Marshan et de la Kasbah..

Demain un dernier trajet à vélo au Maroc, de Tanger à Tanger-Med (le nouveau port de Tanger) 38 km. A priori, il n’y a pas de pluie prévu. Mon bateau part à 22h et, théoriquement, je dois y être pour 19h. J’ai du temps devant moi !

Publié dans 42-Tanger | Marqué avec | Laisser un commentaire