10 éme jour – Balade dans Vilnius

Aujourd’hui, pas de vélo, mais balade à pied dans Vilnius, ville très agréable à parcourir.

Je commence par descendre en centre-ville chercher un plan de la ville à l’office de tourisme.

La tour de Gediminas domine le centre-ville, mais dommage, elle est en travaux et on ne peut pas y grimper pour avoir le meilleur panorama sur la ville.

Le musée national de Lituanie est aussi au centre-ville … mais, pas de chance, on est lundi, c’est le jour de fermeture.

Je vous rassure, je ne me suis pas ennuyé.

La tour de Gediminas, un symbole de la ville de Vilnius et de la Lituanie.

Petit tour dans la Cathédrale.

La cathédrale de Vilnius.

Intérieur de la cathédrale.

puis direction l’église Sainte Anne

L’église Sainte-Anne de Vilnius.

et la république d’Uzupis

La République d’Uzupis.

La constitution de la République d’Uzupis, espèce de Montmartre lituanien, exposée en 28 langues.

La constitution de la République d’Uzupis en Français et en Russe.

puis je monte à la Porte de l’Aurore,

La porte de l’Aurore. C’est un lieu de pèlerinage catholique. La rue qui part de cette porte conduit à la grande place de la cathédrale 1500 mètres plus loin.

pour redescendre vers le centre ville en passant par l’hotel de ville.

L’hôtel de ville de Vilnius. Remarquer l’originalité de l’ensemble appuis-vélo.

Je fais un tour sur les bords de la Neris dont les berges sont très bien aménagées en site piétons-cycles sur plusieurs kilomètres.

Vilnius est une ville de 500 000 habitants, plus petite que l’ensemble de l’agglomération nantaise qui compte 930 000 habitants,

mais avec son quartier des affaires, elle veut ressembler à Londres.

Le quartier des affaires au nord de la rivière Neris, affluent du Niemen où elle se jette à Kaunas. La vieille ville est au sud de la Neris. Remarquer la passerelle piétons-cycles pour joindre les deux rives.

Retour au centre-ville pour passer devant le palais présidentiel,

Le palais présidentiel. La Lituanie fête les 100 ans de sa déclaration d’indépendance le 16 février 1918, dépendance perdue et retrouvée en 1990.

et visiter le site de l’université, créée en 1579, et qui est une des plus anciennes institutions d’enseignement supérieur de cette partie de l’Europe, venant après Prague (1348) et Cracovie (1364), mais avant Saint-Pétersbourg (1724), Moscou (1755), Varsovie (1816) et Kiev (1834).

Peinture représentant la création de l’Université de Vilnius le 1er avril 1579 par un privilège royal du roi de la Pologne et grand duc de la Lituanie, Steponas Batoras

Vilnius dispose d’un important réseau de trolleybus.

L’église orthodoxe.

et demain je reprends la route vers la Russie.

Ce contenu a été publié dans 10 - Vilnius. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.