14 éme jour – Mezotne – Emburga – Garoza – Peternieki – Jaunolaine – Riga

Hier soir, j’ai garé mon vélo dans la très belle entrée de mon très bel hôtel.

Surprise ce matin, à côté de mon vélo, il y a une très grosse moto !

Il a plu toute la nuit, et c’est sous la pluie que je démarre ce matin. Une fois qu’on est sous la cape, peu importe ! Comme hier, la pluie s’arrête en fin de matinée et c’est sous le soleil que je termine l’étape.

Je choisis de passer par le palais de Mezotne, cela m’allonge de 6 km, mais devrait m’éviter quelques kilomètres de piste.

Le palais de Mezotne. La propriété de Mezotne a été donnée par l’impératrice Catherine II à la perceptrice de ses enfants en 1795. Le palais a été construit entre 1797 et 1802 en style néoclassique.

Dans la pratique, l’étape a fait environ 80 km dont 40 km sur piste. Même les routes en jaune sur la carte Michelin des Etats baltes peuvent être des pistes. Imprévisible.

Je deviens un expert de la piste, il peut y en voir de très bonne qualité et d’autres exécrables. Avec la pluie, mon vélo se couvre de boue sableuse, s’il ne pleuvait pas ce serait de la poussière.

Je suis dans une région à très très faible densité de population, bien moins qu’en Lituanie où ce n’était déjà pas beaucoup. Les maisons ne sont plus en bois, mais plutôt en briques.

Après Mezotne, je passe à Emburga où je casse la croûte.

Le moulin d’Emburga.

Panneau de signalisation lettonne. La route bitumée va devenir une piste, ou inversement.

Vieille ferme ou vieille usine abandonnée (à vendre).

Eglise d’Emburga.

Le fleuve Lielupe (109 km) à Emburga. Le Lielupe commence à Bauska à la confluence des deux rivières qui arrosent Bauska, la Musa et la Memele. Il se jette dans le golfe de Riga à Jurmala, 20 km à l’ouest de Riga.

puis passage à Garoza.

Château d’eau et relais télécommunications à Garoza. A noter qu’aussi bien en Pologne, Lituanie, Lettonie, il y a partout, même perdu en pleine campagne ou forêt, une connexion internet de qualité 3G+. Et c’est plus souvent avec ce réseau plutôt qu’en wifi que je tiens ce blog.

et à Peternieki, où je découvre un jalonnement d’itinéraire cyclable.

Eglise de Peternieki.

Jalonnement route vélo. Je n’ai trouvé nulle part sur internet à quoi correspond cet itinéraire « 143B ». Je l’ai suivi un petit moment avant de bifurquer

Je passe à Jaunolaine. Ma trace GPS m’indique de traverser la voie de chemin de fer. Ce tracé par Brouter est curieux. La suppression du passage doit être récente. Le comble, c’est que, de part et d’autre de la voie ferrée, on arrive par des superbes voies en bitume, cul de sac pour les voitures.

Je traverse avec précaution, les trains ne sont pas très fréquents, le passage est très bien marqué, mais il faut soulever le vélo pour passer les rails.

Eglise de Jaunolaine.

Passage à niveau supprimé à Jaunolaine.

et j’arrive à Riga.

L’arrivée sur Riga. La traversée du fleuve Dauvaga (1020 km) qui prend sa source à Andreapol en Russie dans la région de Tver. Quand je serai à mi-chemin entre Saint Petersburg et Moscou, je serai à 95 km d’Andreapol.

L’arrivée sur Riga.

Demain, jour de repos, je visite la ville.

Ce contenu a été publié dans Lettonie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.