21 éme jour – Visite de Tallinn

La vieille ville de Tallinn est intégrée dans son enceinte médiévale entièrement conservée. Elle n’est pas très étendue et est facile à visiter. Elle est « réservée » aux touristes.

Hors de cette enceinte, ce sont des grands boulevards dévolus à la bagnole. On n’a pas la même impression de qualité de vie qu’à Riga ou à Vilnius. L’espace réservé aux parcs est beaucoup plus réduit.

La matin, j’ai parcouru la vieille ville avant d’en sortir pou aller voir du côté du port qui accueille des paquebots de croisière et des ferries à destination de la Suède ou de la Finlande (Helsinki n’est qu’à 85 km de Tallinn, soit 2 h de Ferry; pour Stockholm, il faut une nuit de traversée).

L’après-midi, je suis allé visiter le musée « Kiek in de Kök » dans une des tours du rempart de la ville.

L’hôtel de Ville de Tallinn.

Le siège du parlement d’Estonie.

La cathédrale orthodoxe.

Le siège du gouvernement d’Estonie, (accès).

Le siège du gouvernement d’Estonie, vu du pied des remparts.

Vue sur la ville « basse » à partir d’une terrasse de la ville « haute ».

Le Linehall, construit en 1980 pour accueillir les régates de voile lors de JO de Moscou. Par la suite une patinoire et une salle de concert avait pris place dans ces locaux mais ces derniers ont fermés en 2009 et 2010. Depuis, le bâtiment est laissé à l’abandon, mais c’est une belle terrasse avec vue sur la mer.

Le Linehall, vu de la terrasse.

Ferry et paquebot de croisière.

La » Ligne brisée », monument à la mémoire du naufrage du ferry « Estonia » le 28 septembre 1994 (852 morts).

Dans le musée « Kiek in de Kök ». Au fond à gauche, on voit une tenue pour se protéger de la Peste pendant les grandes épidémies.

Les remparts de la vieille ville.

Vu sur la ville des affaires, plus modeste qu’à Vilnius ou Riga.

La place de la liberté, le monument aux combats de 1918-1920.

Immeubles sur la place de la Liberté.

La gare de Tallinn. Il n’y a plus qu’un train par jour pour Narva à la fontière avec la Russie et plus aucune connexion avec Saint Petersbourrg.

Ce contenu a été publié dans Estonie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.