36 éme jour – Kouvchinovo

Journée courte et reposante aujourd’hui.

D’abord un grand soleil au lever.

Au départ, petit tour sur le front de mer (lac) avec des mouettes et un air pur, très agréable, et mon hôtel était juste à côté.

Puis petit tour dans Ostachkov. Ville de 17000 habitants un peu décevante. Cette ville, au bord d’un lac et avec de beaux paysages a un potentiel touristique certain. On le sent inexploité. Les rues ne sont pas agréables à parcourir, la plupart ne sont pas bitumées, ou mal, ou pleines de trous. Se balader à Demiansk était très agréable, là ce n’est pas vraiment le cas. Dommage alors que la ville est animée, et a une activité économique certaine, je l’ai bien vu en quittant la ville. Et il y un beau patrimoine bâti ancien.

Le front de mer à Ostachkov (ce n’est pas la mer, mais le lac Seliger).

Le monastère de la Vierge en prière à Ostachkov

Lénine à Ostachkov.

Monument aux morts d’Ostachkov.

Eglise très ancienne à Ostachkov. Elle mériterait d’être restaurée.

Au fond, le monastère Chitenny (1716) sur l’île Klitschno (reliée par une route), De 7h45 à 8h, à l’heure où j’y étais, sonne (ou est joué) un très joli carillon.

A la sortie d’Ostachkov, une maison en construction.

Après le tour dans Ostachkov, je prends la route direction Kouvchinovo, 77 km sur de la bonne route avec une circulation faible.

Pont de chemin de fer sur un bras de lac

Eglise de Rogoja, minuscule village.

Pas pressé, lors de ma pause-croûte, j’en profite pour changer mes patins de freins avant et pour nettoyer mon vélo qui en avait bien besoin. Nettoyage assez facile, car c’est essentiellement du sable, cela ne colle pas comme la terre glaise.

Pause casse-croûte très confortable.

J’arrive de bonne heure à Kouvchinovo, ce qui me permet de parcourir en long et en large le village qui est assez petit, mais bien animé, d’autant plus que l’on est samedi après-midi. J’ai beaucoup apprécié ce village, et je suis très bien logé dans un hôtel avec une chambre très fonctionnelle

Eglise en bois de Kouvchinovo.

Statue intitulée « Kouvchinova » à Kouvchinovo.

Place centrale de Kouvchinovo. Cela peut paraître un peu vide, mais c’est animée et c’est récent, donc peut-être pas tout à fait terminé.

Mon dîner du soir (fréquemment), un bol de petits-pois et d’olives, une banane, une orange et 3/4 de litre de kéfir (boisson issue de la fermentation du lait, ressemble au yaourt, on ne trouve pas de yaourt en Russie).

Ayant encore du temps ce soir, j’ai réservé mon billet de train Moscou-Saint Petersbourg, je voyagerai en couchettes avec mon vélo et mes sacoches dans un wagon spécial bagages (donc sans démonter mon vélo !) pour le prix de 1652 roubles + 579 roubles pour les bagages (parce que je les ai déclaré pour 125000 roubles, l’ensemble faisant moins de 36 kilos ou à peine plus, j’aurai pu les faire voyager avec moi, j’ai préféré ne pas avoir à m’embêter avec). Donc tout compris moins de 35 euros ! Avec un billet électronique pris par Internet !

Ce contenu a été publié dans 36. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.