53 éme jour – Pikkio – Turku

Très belle journée aujourd’hui. J’ai roulé en T-shirt toute la journée.

Petite étape, une soixantaine de kilomètres, ce qui m’a permis de la faire très tranquillement et d’en rajouter.

Toujours l’ancienne route Helsinki-Turku, peu de circulation et agréablement vallonnée.

Lieu de mon hébergement à Salo, sur une île au milieu d’un lac.

D’Helsinki à Turku, j’ai pris la route 110, route historique numéro 1, aujourd’hui doublée par une autoroute. L’ancienne route a donc peu de circulation.

Campagne finlandaise.

Une seule ville traversée, Pikkio, 7000 habitants, en fait, c’est la banlieue de Turku (L’agglomération fait 300 000 habitants, la 3éme de Finlande après Helsinki et Tampere).

Abri-bus à Pikkio.

Eglise de Pikkio.

Probablement une ancienne école, on aperçoit derrière les nouveaux locaux, probablement plus fonctionnels.

Turku est une ville très ancienne, fondée vers 1229, probablement conjointement par le roi de Suéde, l’évêque et l’ordre dominicain. La cathédrale est inaugurée en 1300.

Les habitants de Novgorod dévalisèrent la ville en 1318 et les danois en 1509 et en 1522.

Turku n’opposera aucune résistance à l’entrée des Russes en octobre 1809 pendant la guerre de Finlande. La vie y continue paisiblement malgré l’occupation russe.

En 1809, Turku devient le centre gouvernemental du Grand-duché de Finlande, c’est-à-dire la capitale de la Finlande autonome.

En 1812, la capitale est transférée à Helsinki, car selon Alexandre Ier, Turku était d’esprit trop suédois et trop proche géographiquement de son ancienne mère patrie.

Le fleuve côtier Aura à Turku, avec au fond la cathédrale.

La cathédrale de Turku.

Etant de bonne heure à Turku, je vais faire un tour à la plage de Saaronniemi qui se trouve sur une presqu’île restée à l’état naturel à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Turku,

et je me baigne dans une eau à température agréable. La Baltique n’est pas une mer très profonde sur la côte et le soleil la chauffe bien.

La plage de Saaronniemi.

La plage de Saaronniemi.

Au retour, je passe au terminal de la Viking Line où je prends demain matin le ferry pour Stockholm,

et je visite le château médiéval de Turku qui est juste à côté.

Le château médiéval de Turku.

Le château médiéval de Turku.

Le château médiéval de Turku.

Le château médiéval de Turku.

et je reviens au centre-ville en longeant le fleuve Aura, promenade piéton-vélo très agréable et très animée avant de rejoindre au nord mon auberge de jeunesse très moderne où je suis très bien installé.

Ce contenu a été publié dans 53. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.