3éme jour – Figuères – Girona

Encore une très belle journée.

Démarrage à 7h30 dans la fraicheur, très relative, je pars en maillot et le soleil est encore caché derrière la montagne.

Depuis que je suis rentré en Espagne la Catalogne affiche sa revendication d’indépendance et Girona ce soir est pavoisée avec le ruban jaune, signe de protestation contre l’incarcération des leaders indépendantistes et de la moitié de l’ancien gouvernement Puigdemont.

Freedom for Catalonia

Pour quitter Llanca, cela commence par monter fortement en lacets, mais ce n’est pas très long, jusqu’au Castell de Quermanço avant de redescendre tout droit dans la plaine où la route toujours toute droite m’amène à Figueres, ville de 50 000 habitants.

Castell de Quermanço

Figuères

A Figuères, je découvre le musée Salavador Dali, découverte totalement imprévue pour moi, mais c’est une excellente surprise. Il est 9h du matin et je peux visiter le musée pendant deux bonnes heures sans bousculade du tout. En sortant du musée, il y a du monde à faire la queue pour entrer.

Musée très remarquable qui vaut le déplacement.

Musée Salvador Dali à Figuères

Musée Salvador Dali à Figuères

Musée Salvador Dali à Figuères

Musée Salvador Dali à Figuères

En sortant, il fait chaud, je casse-croûte sur la rambla de Figuères et je prends la route pour Girona à 37 km.

Route « européenne », large, toute droite avec de très grandes montées et de très grandes descentes, avec assez peu de circulation, mais, de toute façon, la circulation n’est pas très gênante, elle respecte les règles européennes (bien mieux que la France), il y a toujours une bande cyclable large et de bonne qualité.

Deux villages viennent rompre la monotonie de cette route : Bascara où je rencontre un groupe de cyclistes anglais retraités en séjour dans la région,

et Medinya où j’ai le courage de monter jusqu’au château, très beau château, mais qui souffre d’un gros manque d’entretien. Dommage ! Très dommage !

En entrée de Bascara. On peut noter que le 19 Avril est le jour férié municipal pour commémorer la cessation du passage des camions au milieu de la ville après des années de demandes et de protestation des citoyens

Bascara

Château de Medinya

Château de Medinya

et je finis par arriver à Girona où j’ai le temps de faire un tour dans la vieille ville, juste à côté de mon auberge, avant de m’installer.

Girona est une ville magnifique !

Place de l’Indépendance

Place de l’Indépendance

Girona

Girona

Jardin dans la vieille ville

Girona

Girona

Girona

Petite étape aujourd’hui, 60 km, 944 mètres de dénivelé, mais beaucoup plus facile qu’hier. Je commence à prendre le rythme.

Demain l’étape fera une centaine de kilomètres pour atteindre Barcelone.

Ce contenu a été publié dans Catalogne, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.