17éme jour – Rozdilna – Odessa – 86 km

Première très belle journée. Grand soleil et temps chaud idéal.

Petite étape, mais surtout des pistes, donc progression pas très rapide, mais très beaux paysages.

Après la très longue journée d’hier et la précédente, j’ai très bien récupéré, la forme est donc très bonne.

La campagne ukrainienne est vraiment très belle en cette saison et les villages très propres, très colorés, très calmes, pas de circulation automobile, un vrai plaisir.

Les pistes, c’est dur pour le matériel. Pour l’instant, il tient !

Je me suis arrêté pour ma deuxième pause de la journée dans le parc de Kholodnaya-Balka près du monument aux morts, et j’ai rencontré deux jeunes femmes qui surveillaient leurs enfants au terrain de jeu. Très agréable conversation mi-anglais, mi-russe, et je me régale ce soir avec leur fromages.

La gare de Rozdilna

Taras Shevchenko

Piste en quittant Rozdilna

Piste en quittant Rozdilna, un peu plus loin, je monterai la côte à pied

La moissonneuse ukrainienne, à Kapaklevié

Maison de la culture de Kapaklevié

Route goudronnée pour les voitures (et les vélos), à gauche, on aperçoit lapiste pour les camions (cela ne se voit pas sur la photo, mais elle est pleine de trous).C’est la première fois que je vois une route réservée aux voitures ! et pas pour longtemps, 500 mètres.

Calvaire décoré à l’entrée d’un village (très fréquent). Je pense que la décoration est liée à fête de Pâques orthodoxe qui avait lieu cette année le 28 avril. La Pâques orthodoxe est la fête religieuse la plus importante du calendrier orthodoxe, et c’est aussi le moment où on va fleurir les cimetières.

Ukrainienne déplaçant ses trois vaches.

Centre de télécommunications spatiales ?

Le lotissement à côté des antennes s’intitule « Spoutnik » et « Saliout », référence aux premiers satellites lancés par les Russes. Ces deux antennes ont peut être servies à suivre les vols de ces satellites.

Un des limans au nord d’Odessa, Un « liman » n’est pas un estuaire mais une lagune, séparée de la mer par un cordon littoral percé d’une ou plusieurs passes, et dans laquelle peuvent se verser (ou non) des cours d’eau.

A Kholodnaya-Balka, je bavarde agréablement avec ces deux jeunes femmes qui surveillent leurs enfants au terrain de jeu. Elles m’offrent deux excellent fromages de leur ferme voisine kozaza-cheese (un camembert au lait de chèvre, bien fait, et un fromage sec à l’ail). Succulents !

Eglise de Kholodnaya Balka

Restes d’une très ancienne forteresse ?

Restes d’une très ancienne forteresse ?

Je passe deux nuits à Odessa (1 million d’habitants, 3éme plus grande ville d’Ukraine après Kiev et Kharkiv (à l’est). Demain je visite la ville.

Ce contenu a été publié dans 17-Odessa, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.