5éme jour de préparation du BRA – 1er jour dans l’Oisans – 30 km – 1119 mètres de dénivelé positif

Samedi, comme prévu, Chantal et moi sommes passés avec Klervie et Titouan du Jarez à l’Oisans,

et dimanche matin, comme prévu, j’ai repris mon vélo pour monter aux Deux Alpes via le barrage du Chambon, la « grande » route qui monte aux 2 Alpes. Parti vers 7 heures et quart, je ne suis pas du tout gêné par la circulation.

Le lac du Chambon à l’aube.

Mizoën vu du barrage du Chambon

Du lac du Chambon il y a 10 km de montée pour 600 mètres de dénivelé positif.

Montée en une heure à peu près, il faut appuyer bien sûr, mais pas trop d’effort.

La côte se termine à l’entrée de la station des 2 Alpes.

Toute l’Alpe, deux kilomètres de long est colonisée par la station, si bien que ce n’est qu’à l’autre bout des la station que j’arrive à prendre une belle photo en montant vers la station de téléphérique qui relie la station des 2 Alpes à Venosc (il n’y a pas de route du côté de Venosc).

Du bout de la station des Deux Alpes (Alpe de Venosc et Alpe de Mont de Lans), vue sur la vallée de Venosc et les montagnes en face.

Jeunes Snowboarders attendant … une navette pour monter sur un glacier ?

Le mur d’escalade artificiel des Deux Alpes.

Mont de Lans (au dessus du lac du Chambon), vue depuis les 2 Alpes.

Puis c’est la descente, départ par la route par laquelle je suis arrivée, il n’y en a pas d’autre, les 2 Alpes sont un cul de sac, mais 5 km plus loin, je bifurque à gauche vers le petit village de Bons la Romaine où je fais une pause pour visiter le village.

La Chapelle de Bons la Romaine.

La Chapelle de Bons la Romaine.

La Chapelle de Bons la Romaine.

Au delà de Bons, la route devient très étroite, les voitures ne peuvent plus se croiser qu’en certains points bien précis. L’à pic est vertigineux. Je me sens aussi bien sur mon vélo que dans une voiture. Passage au village du Ponteil.

Plus au niveau du Garcin, je rejoins la « grande » route Grenoble-Briançon pour remonter 60 m, la rampe des Commères, puis prendre le tunnel des Commères et rejoindre Freney.

Le GPII de l’Oisans : Le Grand Projet Inutile Imposé, un super téléphérique qui coupera la vallée pour joindre la station des Deux Alpes à celle de l’Alpe d’Huez. Non seulement un gaspillage de paysage, mais aussi un gouffre financier quasi-évident, quelques élus qui veulent laisser leur trace avant 2020 …

Le Tunnel de l’Infernet en remontant du Garcin à Freney d’Oisans.

Arrivée sur Freney d’Oisans.

Retour 2h30 après le départ vers 9h45. Bonne balade tranquille.

En fin de matinée, je vais découvrir avec les petits-enfants les jeux à côté de l’école,

et l’après-midi, ils sont impatient de monter dans la montagne et nous montons jusqu’à l’église (80 mètres de dénivelé (à pied).

Klervie et Titouan sur les jeux du Freney.

Titouan et Klervie devant l’église du Freney (perchée un kilomètre au dessus du village).

Oratoire de la Vierge Marie en montant vers Puy le Bas (un village du Freney), non loin de l’église.

L’église du Freney d’Oisans.

Ce qui n’était pas prévu, c’était ma fièvre le soir, peut-être due à la clim de voiture, à un manque de précaution au froid dans ma descente des 2 Alpes (mais j’avais ma polaire et mon coupe-vent, j’étis mouillé, je n’avais pas très chaud, mais beaucoup moins froid que la semaine dernière le mardi en descendant de Viala de Gier, bien trempé, après ma montée du col de l’Oeillon). Peu importe, il m’arrive d’être fragile, en particulier j’ai la grosse angine facile. Et heureusement ce n’est pas une angine, sinon j’en avais pour 8 jours.

Mardi matin, il n’aurait pas été sage de monter sur le vélo.

Mardi après-midi, je suis descendu en voiture acheter de l’Aspegic à Bourg d’Oisans.

J’ai pris mon 4 éme Aspegic ce soir après une randonnée à la journée aux villages de Puy le Bas et Puy le Haut, villages de la commune du Freney, 300 m de dénivelé plus haut. Vue magnifique sur le lac de Chambon. Les petits-enfants grimpent mieux que la grand-mère …

Je ne suis pas certain encore que j’irai faire du vélo demain. J’attendrai peut-être jeudi, mais ça me démange …

Ce contenu a été publié dans 05-Les 2 Alpes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.