36éme jour – Akhfennir – Tarfaya – 100 km

Excellent journée couronnée par un bon bain de mer !

Route sans difficulté sauf 18 kilomètres où la route remonte au nord-ouest et où je me suis pris le vent au trois quart de face.

Ce matin, du brouillard au départ, et j’ai mis mon gilet jaune pour plus de sécurité. C’est la deuxième fois qu’il me sert au cours de ce voyage. Depuis 3 ans, il ne m’avait jamais servi en voyage.

Depuis que je suis la mer, la température est beaucoup plus douce, 23° à 26°. Sur la côte, en toute saison, il ne fait jamais très chaud, ni jamais froid. L’air est très humide, plus difficile de faire sécher le linge.

Paysage.

Paysage.

Paysage.

Panneau fréquent sur la nationale 1.

Exemple de route ensablée, ici un tout petit peu, parfois c’est beaucoup plus.

Travaux de doublement de la route. Dans certains endroits où la route est très proche de la falaise, la route est complètement recréée plus loin. La mer avance, la falaise recule.

La lagune de Naïla. Le Parc national de Khenifiss et la lagune de Khenifiss, ou lagune de Naïla, sont un lieu naturel et biologique qui possède un immense potentiel écotouristique,

Paysage.

La lagune de Naïla. On apreçoit des marais salants (les points blancs à droite).

Les marais salants de la lagune de Naïla.

Paysage.

Signalétique de quelque chose.

Apres 64 km de désert, la seule mini-étape enttre Akhfennir et Tarfaya à 3- km. J’y ai fait une pause en prenant un thé et une omelette de 4 oeufs (le tout pour 17 dirhams).

Je pensais que c’était des maisons de pêcheurs, mais si j’ai bien compris les explications de mon hôte, ce sont des cabanes de surveillance du littoral, une toutes les 800 à 1000 mètres.

Cabane

Paysage.

Chèvres et mer.

Village de vacances ? Aucune info.

Tarfaya, autrefois on parlait de Cap Juby,

En 1927, sous l’administration espagnole, l’aérodrome de Cap Juby est fondé à proximité, en tant qu’escale de ravitaillement des lignes de l’aéropostale. Antoine de Saint-Exupéry y est nommé chef d’aérodrome en 1927, pour 18 mois. Il y négocie entre autres au besoin la libération des pilotes otages, avec les tribus insoumises sahraouies ou maures, et y écrit son premier roman Courrier sud.

Pour Saint Exupér, les 18 mois de cette vie très rude et austère, isolée du monde, quasi-monacale et déprimante, sous haute insécurité d’attaques tribales locales, lui inspire une importante correspondance avec sa mère (Lettres à sa mère de 1955) et des éléments d’écriture de ses œuvres littéraires dont Courrier sud de 1929, puis plus tard Terre des hommes de 1939, et Le Petit Prince (conte humaniste allégorique symbolique, rédigé dix ans plus tard, et publié en 1943 à New York

Monument à la mémoire d’Antoine de Saint Exupéry.

Le musée Antoine de Saint Exupéry à Tarfaya. Il relate l’histoire de l’aerospatiale

L’ancienne forteresse côtière espagnol Casa del Mar au large de la plage et du port de Tarfaya.

La plage de Tarfaya. Une demi-heure d’un bain très agréable. Une mer « chaude » (bien plus chaude qu’à Tréboul). et surtout de belles vagues pas très fortes, mais bien moussantes.

Demain dernière étape !

Ce contenu a été publié dans 36-Tarfaya, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.