40éme jour – Agadir – Rabat – en autocar

Après le trajet de nuit de Laayoune à Agadir dans la nuit de dimanche à lundi, j’ai fait aujourd’hui le trajet de jour d’Agadir à Rabat.

Petit stress en arrivant à la gare routière ce matin. La personne chargée de l’enregistrement des bagages ne voulait pas enregistrer mon vélo avant d’être sûr qu’il y aurait de la place pour lui.

C’était pour me faire peur … il y avait largement de la place. Le car était loin d’être plein, et encore moins de Marrakech à Rabat. Ce n’était pas la même compagnie que le voyage précédent (Supratours), c’était la compagnie historique du Maroc, la CTM, qui fête cette année ses cent ans d’existence.

Trajet en deux parties.

D’abord Agadir-Marrakech.

La sortie d’Agadir est assez déprimante … mais heureusement on retrouve assez vite de beaux paysages de montagnes, puis la plaine pour arriver à Marrakech.

La gare routère étant en périphérie, je n’ai rien vu du centre-ville, mais l’aspect de la périphérie rend la ville accueillante.

La gare routière d’Agadir. Architecture un peu curieuse, ce niveau n’est que décoratif, il permet, par des escaliers d’accéder à la grande salle où l’on trouve les guichets d’achat et d’enregistrement des bagages et l’accès aux quai d’embarquement.

Vue sur la montagne à partir du car. C’est l’extrémité de l’Atlas.

Paysage.

La deuxième partie de trajet, de Marrakech à Rabat, offre également quelques beaux payasage , notamment pendant la traversée d’une petite chaîne de montagne.

En route, nous avons eu une averse. Première depuis que je suis au Maroc, et en descendant du car à Rabat pour me rendre au centre-ville à vélo, j’ai eu droit à un petit crachin qui n’a
pas duré.

La traversée de l’oued Tensift en quittant Marrakech.

En quittant Marrakech.

Traversée d’une zone montagneuse entre Marrakech et Rabat.

Traversée d’une zone montagneuse entre Marrakech et Rabat.

Paysage.

Paysage. Elevage industriel. Probablement des vaches. On était encore loin de Rabat, mais en approchant de Rabat, j’ai vu, pour la première fois au Maroc, quelques vaches très éparpillées dans un champ.

Après m’être installé chez mon hôte, je suis allé faire un tour et dîner dans la médina.

Rue de la médina de Rabat dans laquelle se trouve mon logement. Il a fallu que je me fraye un chemin pour y arriver.

Dans la médina de Rabat, très animée à 19h le soir, le secteur des pâtisseries. Elles ont beaucoup de succès.

Grosse averse pendant que je rédigeais cet article.

Je reste deux nuits à Rabat, et demain je visite la ville.

Ce contenu a été publié dans 40-Rabat, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.