41éme jour – Visite de Rabat

Excellente journée à Rabat aujourd’hui ! Je ne regrette pas d’y avoir consacré une journée. C’est vraiment une très belle capitale qu’il vaut la peine de découvrir.

J’ai commencé par remonter avenue Mohammed V, la grande avenue de Rabat, qui se termine comme artère principale dans la médina.

Le tramway de Rabat (2 lignes, dont une va à Salé).

La Poste, avenue Mohammed V.

Avenue Mohammed V, vue vers le sud.

La gare de Rabat.

Avenue Mohammed V, vue vers le nord.

Puis j’ai bifurqué pour aller voir la tour Hassan et le mausolée de Mohammed V.

Le musée d’Art Contemporain.

As long as folowing our rules, is more important folowing our hearts,i will be a feminist.
Je trouve cette phrase très ambigüe. En suivant le lien, quelques infos sur le titre « Un instant avant le monde » de l’exposition inaugurale du musée d’Art Contemporain.

La cathédrale catholique de Rabat.

Le Mausolée Mohammed V.

Le Mausolée Mohammed V et la tour Hassan.

La tour Hassan.

Autocar touristique allemand que j’avais déjà croisé dans le sud.

Je me suis ensuite rendu sur le site de Chellah, une nécropole mérinide située sur l’emplacement d’une cité antique.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah. La fontaine aux anguilles.

La cité antique et la nécropole de Chellah. Le marabout Sidi Amor El Mesnaoui. Le paradis des chats.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

La cité antique et la nécropole de Chellah.

Puis j’ai traversé l’oued Abou Regreg pour rejoindre Salé.

Rabat et la Kasbah des Oudayas à gauche, Salé et sa marina à droite.

Le Grand Théatre de Rabat en construction au bord de l’oued séparant Rabat de Salé.

Le Grand Théatre de Rabat en construction au bord de l’oued séparant Rabat de Salé.

En arrivant aux remparts de Salé, j’ai pu assister à une petite manifestation, probablement à l’occasion de la fête de la Marche Verte, aujourd’hui 6 novembre. Je crois qu’elle doit être fêté beaucoup plus vivement dans le sud, au vu des préparatifs que j’ai pu apercevoir à Laayoune et même dans d’autres villes qui pavoisait beaucoup.

La Marche verte est une grande marche pacifique partie du Maroc le 6 novembre 1975 vers le Sahara espagnol (actuel Sahara occidental, disputé avec le Front Polisario), lancée par le roi Hassan II dans le but de le récupérer, le considérant historiquement lié au Maroc et comme faisant partie du Sahara marocain.

Commémoration de la Marche Verte le 6 novembre 1975.

Ci-dessous, deux petites vidéos montrant l’ambiance, assez mesurée.

La deuxième :

Puis je me suis dirigé vers le front de mer de Salé où l’ont peut voir une mer très forte.

La Kasbah des Oudayas, vue de Salé.

Borj Roukni, à Salé.

Tente de pêcheur ou de SDF ?

Cimetière de Salé.

Front de mer à Salé.

Front de mer à Salé.

Front de mer à Salé.

Ensuite retour vers Rabat et la Kasbah des Oudayas et prolongation vers le grand phare.

Une piscine très appréciée !

Skate ParK à Salé.

Bord de l’oued, côté Rabat, une belle promenade bien aménagée permettant de rejoindre facilement la Kasbah des Oudayas.

Fabrication d’un jus de fruit à base de canne à sucre et de citron.

De la Kasbah des Oudayas, vue vers Salé.

De la Kasbah des Oudayas, vue vers le large.

De la Kasbah des Oudayas, vue sur la plage de Rabat.

Dans la Kasbah des Oudayas.

Rempart de la Kasbah des Oudayas.

Le grand phare.

et pour terminer je suis reparti vers le sud pour aller voir la rue Oum Errabia, dans le quartier de l’Agdal, non loin du Palais Royal, où mon frère François habitait en 1978. Rue de petites villas autrefois, elle a du faire l’objet d’un projet d’ensemble. Plus aucune villa, mais des petits immeubles. Elle s’appelle maintenant rue Oued Oum Rabia.

La rue Oued Oum Rabia, extrémité sud.

La rue Oued Oum Rabia, vue vers le nord, rue descendant vers le centre ville.

Demain je prends l’autocar pour Tanger !

Ce contenu a été publié dans 41-Rabat, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.