43ème-44ème-45ème jour – Tanger – Tanger-Med – Sète – Frontignan

Après 3 jours de voyage, je suis de retour en France, à Frontignan, à une dizaine de kilomètres de Sète.

Lors de mon dernier article, jeudi soir, j’étais à Tanger.

Vendredi, j’ai commencé par prendre un petit-déjeuner et faire quelques courses dans la médina avant de prendre la direction de Tanger Méditerranée, le nouveau port de Tanger.

J’ai traversé un quartier du centre-ville d’où l’on a un bel aperçu sur la mer,

puis je suis passé par la très belle gare de Tanger. Démesurée ? Peut-être, mais il y avait une foule importante à attendre le train pour Casablanca.

A partir du centre de Tanger, une vue sur la mer.

La nouvelle gare TGV de Tanger, extension de l’ancienne gare dont on voit la façade à gauche.

Intérieur de la gare TGV de Tanger.

Intérieur de la gare TGV de Tanger.

Autour de la gare TGV de Tanger, les taxis couleur sable sont les « grands taxis », inter-urbains, et les bleus-verts sont les « petits taxis », urbains.

puis j’ai quitté la ville par la route de Ksar Sghir. Route très sportive avec de bonne côtes, mais de très très beaux paysages, aussi bien vers la mer que vers la campagne montagneuse.

Je me suis arrêté en haut de la première côte pour changer mon câble de dérailleur avant. Première fois en presque 30 000 km.

La plage de Tanger vue à partir de la route vers Ksar Sghir

Parc d’attraction sur la route de Ksar Sghir. De mémoire, il n’existait pas l’année dernière.

De l’autre côté du détroit de Gilbratar, l’Espagne et au bout de la pointe, c’est le rocher de Gibraltar.

Le port de Tanger Méditerranée.

A Ksar Sghir, 7-8 km avant Tanger Med, je me suis arrêté pour déjeuner d’un sandwich-frites, et compléter mon ravitaillement (eau et clémentines) pour les deux jours de bateau.

File d’attente d’embarquement. L’année dernière, vers le 20 octobre, il faisait assez froid, cette année le 8 novembre, il faisait très bon au soleil, mais l’embarquement commence à 18h à la nuit tombée. Embarquement très long, au lieu de partir à 22H, on est parti à 23h passées à cause de la longueur des contrôles de police.

Porte-container en Méditerranée.

Coucher de soleil.

Départ de Barcelone où le ferry a fait escale.

La côte en quittant Barcelone. On aperçoit des massifs enneigés.

En quittant Barcelone.

Le voyage s’est bien passé. Comme d’habitude, j’avais une couchette dans une cabine de 4. donc avec 3 Marocains.

J’ai vu deux films. L’un de SuperHéros, l’autre une comédie musicale américaine sur l’histoire du cirque Barnum que j’ai bien appréciée.

Une mer assez forte le deuxième jour, alors qu’elle était plate le premier jour.

Le bateau est arrivée un peu après 18h. Privilège du cycliste, j’étais le premier à quitter le bateau et à passer tous les contrôles.

Dimanche soir, je ne me suis pas fatigué à chercher un commerce ouvert. J’avais repéré un MacDo sur ma route pour me ravitailler.

Et après 10 kilomètres de route, de nuit, mais avec une bande cyclable, j’ai rejoint Frontignan.

Demain, j’ai une étape de 70 kilomètres pour rejoindre Nîmes et trouver un train qui devrait me ramener à Nantes mardi soir via Avignon, Lyon, Roanne, Tours. Inch’Allah !

Ce contenu a été publié dans 43-44-45-Sète, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 43ème-44ème-45ème jour – Tanger – Tanger-Med – Sète – Frontignan

  1. Jean Paul Berthelot dit :

    Salut Pierre
    Bravo pour ce nouveau voyage qui donne envie d’aller pédaler au Maroc un pays que je ne connais pas merci de nous avoir fait partager ton voyage avec toutes les les précisions et informations qui nous permettront de nous mettre dans les traces de
    tes roues. . tes tes rou

  2. Jean Paul Berthelot dit :

    Rebonjour…il est possible que nous soyons demain mardi après midi dans le même intercite Lyon Nantes je suis à Grenoble et je repars demain j’avais emmené mon vélo. ..peut être à demain amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.