21 – La Roche sur Yon – Nantes

Très belle journée par un itinéraire bien connu.

Passage à Saint Sulpice le Verdon dans un secteur un peu remembré, mais rien à voir avec ce que j’ai vu hier en sud-vendée.

Saint Sulpice le Verdon.

En m’approchant de Nantes, on voit que l’agriculture classique (élevage, céréales, vignes) se transforme en production maraîchère, autrefois c’était dans le lit de la Loire, aujourd’hui on extrait d’énormes volumes de sable dans de gigantesques carrières (comme c’est projeté à Saint Colomban) pour amender des terres peu fertiles et faciliter le maraîchage industriel.

Maraîchage en périphérie nantaise.

J’arrive sans difficulté à Nantes.

La Tour de Bretagne au cœur de Nantes. La tour Bretagne1 a été inaugurée le 18 novembre 1976, Avec une hauteur de 144 mètres, il s’agit de la quatrième plus haute tour de bureaux de province après la tour Incity et la tour Part-Dieu à Lyon et la tour CMA-CGM à Marseille. À l’achèvement de la tour, le bâtiment est perçu négativement. Il représente pour certains le symbole d’un urbanisme inhumain, axé sur le profit, et une aberration dénaturant le patrimoine ancien. La tour est inaugurée l’année de la sortie du film catastrophe La Tour infernale. En février 2017, des traces de poussières d’amiante sont découvertes dans les clapets de désenfumage du bâtiment. Le 25 mai 2020, les 70 copropriétaires de la tour optent pour une refonte totale du bâtiment entraînant sa fermeture pour durée de 5 à 10 ans.

Ainsi se termine mon tour de France 2021.

Mon tour de France 2021 – Environ 4500 km en 60 étapes (en comptant le voyage à Grenoble)

Dans les prochains jours, je mettrai en ligne quelques articles sur les journées manquantes (difficile de rattraper le retard),

et mon agenda pour les jours à venir commencent à bien se remplir après 5 mois d’absence.

Publié dans Z-Non classé | Laisser un commentaire

20 – Niort – La Roche sur Yon – 90 km

Grand beau temps aujourd’hui, étape facile et bien connue, j’avais fait la même en 2019 en revenant d’Ukraine.

L’église de Maillezais.

Les ruines de l’abbaye de Maillezais.

La Jeune Autise prés de Maillezais (marais poitevin).

La mairie de Velluire.

L’église de Velluire.

À Velluire, la rivière Vendée, affluent de la Sèvre Niortaise, fleuve côtier qui se jette dans l’océan dans la baie de l’Aiguillon.

Petites routes. J’ai bien reconnu les villages traversés, par contre, je n’avais pas souvenir d’avoir vu autant d’éoliennes et des paysages autant remembrés. Le bocage a complètement disparu et ce ne sont que champs de maïs à perte de vue.

On peut comprendre la lassitude des habitants devant la multiplication des éoliennes, mais on peut aussi s’étonner que la dispation complète du bocage ait pu être autorisé. Avec des arbres et des haies, on verrait certainement beaucoup moins les éoliennes. Pour moi, ce très vaste secteur des départements des Deux-Sèvres et de la Vendée est complètement sinistré. Dans mon Tour de France, je n’ai pas souvenir d’avoir vu un tel massacre, peut-être parce que je suis plus attaché à la Vendée.

Éoliennes du « marais » poitevin !

Église de Le Langon.

L’église de Saint Jean de Beugné.

Borne Michelin en Vendée.

L’église et le château de Mareuil sur Lay.

Napoléon à La Roche sur Yon. Je n’ai pas trouvé pourquoi la statue est décorée, peut-être pour signaler la course populaire « La Josephine » (depuis 2015). Cette année, l’événement sera de nouveau virtuel et se déroulera sur plusieurs jours. Le choix sera ainsi laissé aux Joséphine de courir ou marcher quand elles le souhaitent, entre le 25 septembre et le 3 octobre. Avec pour vocation de rassembler les femmes autour de la lutte contre le cancer du sein, cet événement s’inscrit dans l’opération nationale « Octobre rose », période durant laquelle la Ligue contre le cancer déploie une campagne de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche.

Demain sera ma dernière étape.

Publié dans Z-Non classé | Laisser un commentaire

19 – Niort

Aujourd’hui journée de repos.

Petit tour dans la ville de Niort ce matin,

L’Hôtel de Ville de Niort.

Le château de Niort.

Le château de Niort.

Les halles de Niort.

La cathédrale de Niort.

La caserne Du Guesclin, aujourd’hui conservatoire de la musique, de la danse et des arts plastiques.

Un éléphant dans la caserne Du Guesclin.

Place de la Brèche à Niort.

et participation à la manifestation contre la multiplication de mega-bassines pour l’irrigation des cultures pendant les sécheresses. Multiplication en totale contradiction avec les directives européennes en matière de protection de la ressouce en eau et du respect des zones humides. Mais la France n’en a rien faire, elle sera condamnée et devra payer de lourdes amendes. Absurde ! Malgré les discours, aucun respect pour l’environnement et la biodiversité.

L’arrivée des tracteurs de Notre Dame des Landes à la manifestation contre la création de mega-bassines en Poitou-Charentes. La lutte contre la spoliation par quelques-uns de la ressource en eau, de plus avec de l’argent public.

Les prises de parole contre les mega-bassines. Le collectif Bassines non merci s’élève contre le projet de création, dans le Marais Poitevin, de seize ouvrages de stockage de l’eau, appelées bassines, capables de stocker un total de 6,9 millions de m³ d’eau pour satisfaire les besoins en irrigation des cultures.

Sur le site de la bassine en cours de réalisation à Mauzé-sur-le-Mignon

Une belle manif sous le soleil.

Je reprends la route demain matin.

Publié dans Z-Non classé | Laisser un commentaire

19 – Vaux – Magné (Niort) – 100 km

Excellente journée. Un itinéraire très varié avec beaucoup de choses à voir et à admirer.

Malgré un vent parfois très défavorable et assez fort, je termine l’étape plus facilement que les 3 précédentes qui étaient pourtant plus courtes, mais l’une avait été très pluvieuse et les deux autres terriblement monotones.

Beau temps au départ, plus couvert ensuite, mais se dégageant l’après-midi. Température très agréable.

Après une bonne nuit chez mes amis Michelle et Jean-Marc, je quiite Vaux sur Mer en passant par l’église du 12ème siècle qui vaut vraiment le coup d’oeil.

Passage à Saint Sulpice de Royan, après avoir traversé une jolie forêt.

Ensuite pour rejoindre l’Éguille, je prends une grande route, pas d’autre choix pour traverser cette zone de marais. Route sans sécurité alors que la largeur de la bande herbeuse permettrait très facilement de faire une bandecyclable, au moins minimale. Et les vélos n’ont pas d’autre choix que de prendre cette route.

L’église de Vaux sur Mer.

L’église de Saint Sulpice de Royan.

La traversée du chenal du Liman.

Sculpture sur un rond-point à l’Éguille. On est dans le pays de l’huître Marennes Oléron.

Puis je retrouve des petites routes pour le reste de la journée.

Pont-l’Abbé-d’Arnoult.

L’église de Pont-l’Abbé-d’Arnoult

Silos de maïs (?) à L’Houmée.

La traversée de la Charente à L’Houmée.

L’église de Bords.

Je passe juste à côté du parc éolien de Saint Crespin, le premier créé, en 2004, en Poitou-Charentes. Le potentiel estimé en éolien en Poitou-Charentes en 2012 était de 1800 MW. J’ai aperçu beaucoup de parcs éoliens aujourd’hui.

Le parc éolien de Saint Crespin. 9 MW. 6 éoliennes. 22 500 MWh/an (9000 foyers à 2500 kwh/an).

L’église de Saint Crespin.

Je passe aussi dans un secteur qui a été très remembré, champs de maïs à perte de vue. Peu de haies conservées et, en général, d’un seul côté de la route. Dur à vélo de lutter contre le vent.

Champs de maïs moissonnés, à perte de vue.

Haies bocagères conservées.

L’église de Saint Saturnin du Bois.

Buste de René Caillié à Mauzé-sur-le-Mignon. René Caillié, né le 19 novembre 1799 à Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres) et mort le 17 mai 1838 à La Gripperie-Saint-Symphorien (Charente-Maritime), est un explorateur français, connu comme le premier Occidental à revenir de la ville de Tombouctou, dans l’actuel Mali.

L’église de Mauzé-sur-le-Mignon.

L’unité de méthanisation de Mauzé-sur-le-Mignon. La méthanisation est un procédé biologique naturel permettant de valoriser des matières organiques en énergie renouvelable et en digestat, utilisé comme fertilisants. En l’absence d’oxygène (digestion anaerobie), la matière organique est dégradée partiellement par l’action combinée de plusieurs types de micro-organismes et conduit à une production de biogaz (constitué principalement de méthane) et d’un digestat. Le biogaz sert de carburant aux cogénérateurs qui produit de l’électricité revendue à EDF OA (EDF Obligation d’Achat). Il produit aussi de la chaleur, qui est valorisée sur site (digestat et séchoir) et dans un réseau de chaleur urbain en substitution d’énergies fossiles. Le digestat est épandu sur les terres agricoles des exploitants partenaires, il s’agit d’un engrais naturel. Quelques chiffres : 4,2 millions de kWh (= 4200 MWh) électriques par an, 5 000 tonnes d’engrais organiques naturels,15 000 tonnes de digestat liquide se substituant au lisier sur le plan dépandage existant,5 000 MWh valorisés en chaleur se substituant au fioul pour le chauffage du process, des séchoirs, du collège, des écoles, de la piscine et de la mairie de Mauzé sur le Mignon, commune de 3 000 habitants. Gain : Le lisier perd son odeur en passant dans l’unité de méthanisation et devient du digestat, Amélioration de la qualité agronomique de l’engrais issue de la méthanisation comparativement au lisier, Un bilan de gaz à effet de serre très positif, 2 000 tonnes de CO2 d’économisés par an, L’équivalent de la consommation électrique de 1300 habitants produite à partir d’effluents d’élevages, la création de 3 emplois et la consolidation de 12 élevages autour de la commune.

La traversée de la Vieille Sèvres dite Bras de Sevreau au lieu-dit Le Gué de Magné.

Très bon camping à Magné !

Je suis dans le Le Parc naturel régional du Marais poitevin, créé en 1979, mais déclassé au 31 décembre 1996 en raison de l’échec de sa mission de préservation de l’environnement d’une grande zone humide (des 65 000 ha originels de prairies humides, il n’en reste plus que 25 000 ha en 1990).

Il s’agit du seul cas de déclassement d’un parc naturel.

Un décret du 21 mai 2014 lui réattribue ce label…

Publié dans Z-Non classé | Laisser un commentaire